Réduire

Retrouvez les actualités de vos régions

Sélectionnez les régions que vous souhaitez pour voir les actualités qui leur correspondent :

Inclusion : le chèque APTIC déployé à large échelle

Expérimenté depuis maintenant trois ans par Médias-Cité en Nouvelle-Aquitaine, le chèque numérique APTIC devrait s’étendre à toute la France dès 2019. Objectif ? Créer un système de financement de l’inclusion vertueux et pérenne.

Une fracture numérique bien réelle

Il ne suffit pas d’organiser des formations numériques gratuites pour que les bénéficiaires potentiels s’y inscrivent et se déplacent. Pourtant, la fracture numérique est en France bien réelle. On estime en effet à 13 millions, le nombre de Français qui ne savent pas se servir d’un ordinateur ou d’une tablette. Le dernier Baromètre du Numérique, dévoilé la semaine dernière par Mounir Mahjoubi,  précise d’ailleurs que seulement 40% d’entre eux « souhaitent pouvoir être formés principalement sous la forme d’une courte formation gratuite pour être autonome sur ces outils ».

Alors comment inciter les personnes qui en ont besoin, à se former ?

Médias-Cité est un acteur majeur de l’innovation sociale numérique. Basée en Gironde, cette coopérative a imaginé en 2015, la mise en place d’un coupon, baptisé APTIC. Ce dernier fonctionne comme un chèque cadeau traditionnel. Ainsi, en donnant de la valeur à ces formations, c’est toute l’organisation de l’inclusion qui entre dans un cercle vertueux. Coté bénéficiaires tout d’abord, la phase d’expérimentation a montré que les chèques APTIC permettait d’augmenter significativement le nombre de personnes formées. Rien qu’en 2018, près d’un demi-million d’euros ont ainsi été valorisé, ce qui a permis de former près de 10 000 personnes. Autre aspect vertueux d’APTIC, il permet en quelques sortes d’identifier, de professionnaliser et d’améliorer le niveau des formations.
De plus, ce système contribue à activer et à fédérer tous les réseaux locaux d’acteurs de l’inclusion. Il donne également la possibilité d’associer de grandes entreprises au financement de l’inclusion. En effet, des privés et des fondations peuvent contribuer à la création de chèque APTIC.  Enfin, et ce n’est pas la moindre des qualités, cette innovation est une garantie de pérennité pour les structures de formations alors même qu’elle ne dépendait jusqu’à maintenant presque exclusivement de subventions locales.

L’Etat entre dans la ronde

L’Etat, qui regardait de près cette expérimentation, vient d’annoncer son souhait de déployer ce dispositif au niveau national dès l’an prochain. Pour ce faire, il va y consacrer 10 millions d’euros en 2019. L’ambition d’ici trois ans est de créer 30 millions d’euros de chèque APTIC, de quoi former près de 600 000 personnes. Pas de dématérialisation sans inclusion numérique !

Valentin Goethals
Valentin
Goethals
auteur

Valentin Goethals, est le journaliste pivot de Paroles d'Elus. Correspondant des élus, associations et partenaires, il remonte les expériences terrain et les innovations venues des territoires. Valentin est également élu local, adjoint au Maire de St Lô adjoint en charge de la stratégie et du marketing territorial.

Voir tous ses articles