Initiatives

La Silicon Valley à la française

Alors que le Grand-Ouest revendique le surnom de Silicon Valley française, direction Angers où se déroule le 25 octobre, la 22e édition du World Electronics Forum.

Un écosystème digne des plus grands

Dans Paroles d’élus, nous parlons régulièrement de ces villes devenues des références au niveau européen voire même mondial. Parmi les plus emblématiques, on pense bien évidemment à Laval qui, en 20 ans, a su développer un véritable écosystème autour des technologies de la réalité virtuelle. Mais c’est plus largement toute la vitalité de l’ouest qui est remarquable, “en France, 46% des emplois de production électronique se concentrent sur les Pays de la Loire, le Centre – Val de Loire et la Bretagne » rappelle Julien Fillaud, du réseau d’expertise électronique du Grand-Ouest We Network, dans les colonnes de Ouest France . Aujourd’hui, cap vers Angers où les chiffres parlent d’eux-mêmes ; plus de 900 entreprises et près de 7000 salariés de la filière numérique et électronique y sont installés. Dans ce grand écosystème, on trouve de nombreux leaders comme Eolane, Evolis, Valeo ou encore Bull mais aussi des PME et des startups.

Le Totem d’Angers French Tech

Pour incarner la dynamique Angers French Tech, il lui fallait un lieu emblématique. La WISE’Factory, sert justement de lieu Totem. On y trouve tout d’abord, bien évidemment, la mission Angers French Tech mais aussi le cluster de l’électronique We Network ainsi que la Cité de l’Objet Connecté inaugurée en 2015 par le Président Hollande, un village d’entreprises numériques, le siège de différentes entreprises comme Creative Corner, Hubert Chevalier, SNOC, Qowisio, VE-Hotech. Sur presque 8000 m², Angers a créé le premier accélérateur industriel dédié aux objets connectés, intégrant des services complets de conception, prototypage, industrialisation, test, accélération, communication et commercialisation des objets connectés.

La 22e édition du World Electronics Forum (WEF)

Le 25 octobre, tous les décideurs des grandes entreprises de l’électronique mondiale, rien que ça, se rassembleront à Angers  pour la 22ème édition du WEF, World Electronics Forum. C’est la 2ème fois en autant d’années d’existence, que ce Davos des géants mondiaux de l’électronique se déroule en Europe et la première fois en France.

angers-numerique-bechu-vrp-du-world-electronics-forum-en-asie

Christophe Béchu, Maire d’Angers et Gary Shapiro, président du Consumer Electronics Show en 2015 à Los Angeles

La ville d’Angers, par la voix de son Maire Christophe Béchu, souhaitait depuis longtemps renouer avec son passé informatique grâce à un événement international de ce type. En 2015, lors du CES de Las Vegas, l’édile avait réussi à convaincre en personne Gary Shapiro, président du Consumer Electronics Show. Si les échanges se tiendront à huis clos, sept présentations itinérantes sont prévues en régions Pays de la Loire et Bretagne, afin de faire découvrir aux géants mondiaux, les acteurs et savoir-faire locaux : Smart Agri, Energy, Health, Home, Mobility, Security et Wear. Ce Forum international s’inscrit dans la « Connected week » organisée par Angers Loire Métropole, Angers French Tech et la CCI de Maine et Loire.      

la « Connected Week », vitrine du savoir-faire local                                            

La Connected Week est installée dans le forum du Quai, jusqu’au 28 octobre. De nombreux événements comme par exemple l’ESAConnect qui se consacre  à l’agriculture connectée, le congrès des Kiné 3.0 ou encore bien évidemment un congrès sur les objets connectés, font pleinement partis de cet événement. Le premier Ministre Edouard Philippe ainsi que deux autres membres du gouvernement Benjamin Griveaux et Mounir Mahjoubi feront le déplacement à Angers pour l’occasion.

 

Loin d’être un effet de mode, être leader sur le segment des objets connectés est un enjeu de taille pour le Pays de la Loire. L’assemblage électronique y représente déjà près de 25 000 emplois. Un chiffre qui pourrait se voir largement augmenté quand on sait que les experts estiment à 30 milliards, le nombre d’objets connectés dans le monde en 2020. En accueillant la WEF, la municipalité fait donc le pari que cet événement fera rayonner la ville à moyen et long terme.

 

Mis à jour le 25 octobre 2017

Commentaires