Initiatives

A Chantilly (60), nos enfants apprennent à coder

Langues vivantes, musique, peinture ou encore sport, certains apprentissages gagneraient à être pratiqué dès la prime enfance. En est-il de même pour le code? La ville de Chantilly (Oise) en est persuadée et lance un nouveau dispositif pour les enfants afin de leur permettre de découvrir de manière ludique la richesse du monde numérique.

Si l’idée n’est pas de créer une génération de petits génies de l’informatique, la formation « Nos enfants apprennent à coder » consiste tout du moins à donner la possibilité à chaque jeune cantilien de découvrir qu’avec très peu de moyen, on peut déjà, à leurs âges, concevoir des petits jeux ou des programmes simples. Et si l’envie et le talent sont au rendez-vous, alors peut-être que oui, certains deviendront des as du code.

Cette formation gratuite prendra la forme d’ateliers pour une quarantaine de jeunes allant de 8 à 13 ans. La première rencontre est prévue lundi 10 avril pour trois heures de découverte des logiciels Scratch et Aseba de manière amusante et ludique. Ce dernier permet aux novices de programmer des robots aussi facilement qu’efficacement.

Avant cette grande première, les élus de Chantilly ont décidé de jouer le jeu et de participer avec des employés de la mairie à une formation similaire. Bénédicte Caqueray, adjointe au maire en charge de la petite enfance et co-responsable du projet avec Frédéric Servelle, adjoint au maire en charge des nouvelles technologies, confirme dans une interview au Parisien : « C’est très simple. Lors des ateliers, les enfants découvriront que le numérique est une source de créativité quasi illimitée et que cet univers leur est accessible. »

Pour l’organisation de cet évènement, la Mairie de Chantilly a pu compter sur le partenariat d’Orange. Sept jeunes de plus de 16 ans ont été formés par l’entreprise. Ces jeunes coachs aideront à l’animation de l’atelier. Si le succès est au rendez-vous, des séances hebdomadaires d’apprentissage du code, devraient être organisées dès le mois de septembre 2017.

Mis à jour le 6 avril 2017

Commentaires