Initiatives

A Nantes, on mise sur le numérique pour améliorer le quotidien des enfants handicapés

Le projet çATED rassemble depuis 2011 différents chercheurs et universitaires afin de créer une boîte à outils numériques pour les jeunes personnes autistes. Les résultats, très positifs, montrent que le numérique leur permet d’enrichir les possibilités d’interaction avec leur environnement.

Le fruit d’un travail collaboratif

L’application çATED n’est pas un “simple” serious game, c’est un outil d’acquisition de l’autonomie. Depuis plus de 6 ans maintenant, le projet çATED est mené par une équipe pluridisciplinaire constituée de chercheurs en éducation et en informatique des Universités de Nantes et du Maine, mais aussi de professionnels du Centre de Ressources Autisme des Pays de la Loire (CRA), d’une équipe hospitalo-universitaire de recherche de l’Université d’Angers et d’ingénieurs de la société SII Ouest Centre Atlantique. Ce projet a abouti au développement d’une application mobile  pour les personnes autistes mais aussi leur famille, éducateurs et enseignants.

Cette dernière prend la forme d’un agenda numérique mobile permettant d’améliorer l’apprentissage de l’autonomie. En effet, “les enfants avec autisme fonctionnent de façon particulière dans leur rapport au temps en raison d’un déficit de codage temporel des événements sensoriels.” çATED permet de respecter le rythme des enfants afin de leur faciliter l’accès à de nouveaux apprentissages.

Des outils pour accompagner les différentes tâches quotidiennes

Cette application gratuite permet à l’enfant d’adapter son agenda numérique à ses besoins. Le but visé est donc de lui permettre de gagner en autonomie tout en le rassurant. Il apprend pas à pas à organiser ses activités du quotidien, à se repérer dans l’espace et dans le temps, en gérant le rythme et la durée de ses exercices. Il est ainsi possible de “séquencer sa journée, de revenir sur les précédentes ou d’utiliser un « time timer » déroulant le temps d’une activité”. L’équipe a cherché à créer un outil le plus malléable possible pour s’adapter à chaque enfant.

Le projet çATED possède par exemple une déclinaison spécifique pour le brossage des dents. Ces moments de la journée sont souvent très délicats pour les enfants autistes. Pour Patrice Bourdon, interviewé par le journal La Croix :« La santé bucco-dentaire est un enjeu fort dans la mesure où un examen chez le dentiste est particulièrement compliqué, rappelle Patrice Bourdon. La plupart du temps, ce sont les parents qui brossent les dents de leurs enfants, mêmes devenus adultes. »

Des résultats concluants pour réduire les angoisses

Pendant près d’un an, 5 enfants atteint de différents niveaux de troubles autistiques ont pu tester l’application au sein d’un Institut médico-éducatif. L’utilisation de l’agenda numérique mobile a demandé aux professionnels de se mobiliser pour la programmation. Les observations mises en relief au cours de l’étude ont permis de souligner les effets positifs “du support numérique dans des situations éducatives”. Concrètement, une baisse significative des troubles du comportement et des angoisses est visible. Autre point positif, l’application se révèle être une nouvelle forme de communication verbale et non verbale entre les enfants et leur entourage. En effet, l’application permet de séquencer des temps en complète autonomie et d’autres où les membres de la famille ou les éducateurs entrent en interaction. Grâce aux différentes interactions comprises dans l’application, qu’elles soient visuelles ou sonores, l’attention des enfants est augmentée.

Le témoignage d’une maman

Les progrès réalisés par les enfants font bien évidemment la fierté de leurs parents. Bon nombre d’entre eux n’hésite pas à témoigner de leurs expériences. Ainsi, une mère raconte sur le site applications-autisme.com qu’après avoir essayé pour son fils de 15 ans, la méthode PECS (Pictures Exchange Communication : communication par échanges d’images), elle a décidé d’essayer une tablette iPad : « Très vite, vu les bons résultats et la multiplicité sans fin des possibilités de cet outil, j’ai acheté pour mon fils son propre iPad mini doté avec une carte mémoire.  » Les avantages sont pour elles nombreux, à commencer par la mobilité offerte. Il n’y a pas si longtemps, les outils « étaient lourds et encombrants, mais surtout il fallait y intégrer le programme de communication (…) j’ai travaillé des heures durant pour créer les pages et les images alors que maintenant cela se fait de manière très rapide et très intuitive. » Si à l’origine cet l’outil lui permettait de communiquer, et d’entendre une voix, aujourd’hui son fils gère seul « la radio, et diverses applications aussi. Lorsque nous sommes à deux, nous ouvrons des applications qu’il ne connait pas. Tres intéressé et il apprend chaque fois quelque chose de nouveau…”
Grâce à sa boîte à outils numériques, çATED vise à répondre aux limites des matériels existants en enrichissant les possibilités d’interaction des jeunes personnes autistes avec les personnes qui les côtoient. Pour les membres impliqués dans ce projet, respecter la temporalité de l’enfant avec autisme, c’est « s’assurer de lui offrir un cadre pédagogique adapté à ses besoins et donc favoriser son accès à de nouveaux apprentissages ».

Mis à jour le 16 mai 2017

Commentaires