Réduire

Retrouvez les actualités de vos régions

Sélectionnez les régions que vous souhaitez pour voir les actualités qui leur correspondent :

Semaine de la mobilité : Ecosyst’m, lien social et mobilité

En cette semaine de la mobilité, cap maintenant vers une collectivité membre de l’Association des Maires Ruraux de France (AMRF). Et oui, l’innovation, n’est pas réservée seulement aux métropoles. La preuve, à Ayen dans le département de la Corrèze, grâce au projet Ecosyst’m.

Avec 726 habitants, il était difficile pour Ayen, comme beaucoup de collectivités de la même taille, d’offrir à sa population un transport collectif avec un maillage suffisamment dense pour être pertinent. Pour répondre malgré tout aux besoins existants, les élus ont décidé d’étudier des modes de transports collectifs nouveaux et complémentaires. Après plusieurs mois de recherche, Ayen a mis en place le projet Ecosyst’m pour organiser des trajets de courtes distances. Elle a été rejointe par 7 autres communes limitrophes en 2016.

Un covoiturage citoyen

La particularité  de ce covoiturage de proximité, est d’avoir été conçu dans un esprit de citoyenneté et de consommation en circuit-court. Ainsi, on ne paie pas son trajet en euros mais en Y’ACA, la monnaie locale. L’impact sur l’économique local est donc prégnant puisque cette dernière est échangeable contre des denrées et services dans 20 commerces de proximité.

Comment ça marche ? C’est très simple, chaque passager et conducteur doivent au préalable s’être inscrit sur la base de covoiturage en signant la charte d’engagement et en présentant sa carte d’identité et/ou son permis de conduire. Cette opération est réalisable dans les bureaux de la MSAP ou dans les sept secrétariats de mairies des communes limitrophes.
Pour mettre en relation conducteur et passager, toutes les annonces et demandes sont centralisées sur le site internet du projet. Mais, pour n’exclure personne, il existe aussi un numéro de téléphone et on peut se rendre physiquement à la MSAP d’Ayen et dans les mairies partenaires pour consulter les trajets.
Puis, les conducteurs collent un macaron numéroté sur le pare-brise de leur véhicule afin d’être repéré par les passagers potentiels. Après chaque trajet, les passagers rétribuent les conducteurs pour la distance parcourue avec des fichets kilométriques préalablement achetés 6 cents du kilomètre. Un aller-retour entre Ayen et Brive, soit à peu près 50 km, équivaut à un trajet d’une valeur de 3 Y’ACA, soit 3 euros.

Avec chaque année  entre 5000 et 7000 kilomètres parcouru en covoiturage, cette expérience novatrice a fait ses preuves. Objectifs atteints donc pour les élus Ayennois, qui avaient à cœur de contribuer à une mobilité responsable, en favorisant la vie sociale, l’entraide et le respect mutuel entre les habitants des zones rurales.

Valentin Goethals
Valentin
Goethals
auteur

Valentin Goethals, est le journaliste pivot de Paroles d'Elus. Correspondant des élus, associations et partenaires, il remonte les expériences terrain et les innovations venues des territoires. Valentin est également élu local, adjoint au Maire de St Lô adjoint en charge de la stratégie et du marketing territorial.

Voir tous ses articles