Réduire

Retrouvez les actualités de vos régions

Sélectionnez les régions que vous souhaitez pour voir les actualités qui leur correspondent :

Que retenir du Salon des Maires d’Ile-de-France ?

Le Salon des Maires d’Ile-de-France vient tout juste de refermer ses portes. Durant 3 jours, 21 000 visiteurs et 250 entreprises se sont réunis Porte de la Villette pour échanger et promouvoir la vitalité des collectivités d’Ile-de-France. Aussi, rien d’étonnant que le numérique soit particulièrement à l’honneur pour cette nouvelle édition. Retour sur les évènements et annonces importants.

Une journée spécialement consacrée au numérique

Parmi les temps forts de ce salon, la 3ème journée était spécialement consacrée au numérique. Différentes tables rondes ont été organisées autour des enjeux liés aux projets de Smart Cities. Il fut ainsi question d’urbanisme, d’énergies, de transports , de services entre élus et citoyen ou encore de démocratie participative.

Parmi les experts et élus présents, on notera la présence d’Alexandra Dublanche, Vice-Présidente de la Région Île-de-France en charge du développement économique, Olivier Dasse Hartaut, Président de l’agence eTerritoire, de Delphin Woussen, Directrice Smart Cities chez Orange ou encore de Pacôme Rupin, Député de la 7ème circonscription de Paris.

Certaines collectivités, à l’instar de Chatou, qui a reçu le prix de la rue connectée lors de la table ronde consacrée aux nouvelles mobilités, ont été mises en avant pour leur projet de ville intelligent.

Rencontre du club des villes fibrées Orange

Temps fort également du côté de l’Opérateur Orange à travers la rencontre du club des villes fibrées Orange. Aujourd’hui, elles sont 86 en Ile-de-France à avoir au moins 85% de leur territoire éligible à la fibre. Stéphane Baudet  Maire de Courcouronnes,  3ème VP en charge des transports à la Région et  Président de l’AMIF était présent pour remettre à cette occasion Les Trophées du Club des Villes Fibrées Orange aux nouvelles villes.

Parmi ces dernières, on trouve par exemple Saint- Ouen l’Aumône, Franconville, Vincennes, Saint Mandé, le Kremlin Bicêtre, Arcueil, Maison Alfort, Banneuil sur Marne ou encore Eragny.

Un livre blanc de la mobilité

Le salon des maires a été l’occasion également de dévoiler le fruit d’une concertation entamée douze mois plus tôt par le groupe de travail Mobilités 2030 ” du Forum métropolitain du Grand Paris. Les échanges et la collaboration avec l’Association des Maires d’Île-de-France, la Métropole du Grand Paris et la Ville de Paris ont permis de réaliser un livre blanc de la modalité, intitulé « Vers des mobilités durables, intelligentes et optimisées à l’horizon 2030 en Île-de-France ».

A travers une centaine de pages, cette étude permet de poser un diagnostic sur l’état de la mobilité aujourd’hui en Ile-de-France. Ainsi, par exemple, on y apprend « qu’avec 1,06 personne par voiture à l’heure de pointe, les voies rapides transportent peu de monde en comparaison d’une rame de RER. La congestion routière a augmenté de 26 % en 4 ans, notamment à l’intérieur de l’A86. Dans le même temps, le réseau autoroutier a peu évolué depuis 50 ans ; il devient nécessaire de repenser son usage et son aménagement pour transporter mieux et plus de monde et générer moins de nuisances et de coupures urbaines ».

Alors comment répondre aux enjeux de la mobilité dans un territoire dense comme l’Ile-de-France ? Si les réponses à apporter son multiples, le livre blanc préconise par exemple de faciliter l’open data : « Les technologies offrent de nombreuses perspectives servicielles. Le soutien à l’économie de l’innovation passe en premier lieu par une politique d’open data, la multiplication des collaborations et des partenariats avec les acteurs privés, starts-up ou communautés d’usagers (incubateurs, partenariats, programmes de recherche…). Le développement des plateformes d’open data, à l’initiative des conseils départementaux, d’Île-de-France Mobilités, de la RATP ou de l’Apur(…) répond par ailleurs à une demande importante d’accès aux données dynamiques des acteurs publics par les acteurs privés. Des efforts sont encore nécessaires pour enrichir les données en accès libre et accélérer ce processus ».

La deuxième partie de cette étude propose ainsi 10 solutions que l’on peut retrouver facilement en téléchargeant le livre blanc ici.

Bientôt le feu vert pour un fonds d’entraide entre les départements ?

Ce qui est bénéfique pour un département l’est aussi pour l’ensemble de ses voisins. C’est de cette idée qu’est née l’envie de créer un fond d’entraide entre tous les départements d’Ile-de-France. Grâce à ce modèle unique en son genre, les départements aux niveaux d’investissements les plus faibles pourraient compter sur l’aide des autres départements. Concrètement, la capacité financière de ce fonds serait déterminée chaque année par l’ensemble des départements qui seraient tous à la fois contributeurs et bénéficiaires. Pour Christian Favier, Président du Val de Marne, tout l’intérêt d’un tel dispositif serait de faciliter un effet de levier en permettant le « financement de projets concrets, gages de solidarité de d’attractivité économique (…) En unissant nos forces, nous faisons une nouvelle fois la démonstration que les Départements sont capables de se parler, d’innover, de construire des projets partagés, sans attendre l’intervention de l’Etat. »

Si aujourd’hui, cette mesure n’est pas encore légalement réalisable. Les conseils départementaux comptent obtenir prochainement un accord de l’Etat au titre de l’expérimentation.

 

Depuis 1997, date de sa création, le Salon des Maires d’Ile-de-France rassemble élus, experts, techniciens et l’ensemble des prestataires des collectivités territoriales autour de grands thèmes d’actualité. Cette édition 2018 l’a une nouvelle fois démontré en mettant l’accent sur les projets de smart territoires et en amenant à réfléchir sur la ville de demain.

Valentin Goethals
Valentin
Goethals
auteur

Valentin Goethals, est le journaliste pivot de Paroles d'Elus. Correspondant des élus, associations et partenaires, il remonte les expériences terrain et les innovations venues des territoires. Valentin est également élu local, adjoint au Maire de St Lô adjoint en charge de la stratégie et du marketing territorial.

Voir tous ses articles