Réduire

Retrouvez les actualités de vos régions

Sélectionnez les régions que vous souhaitez pour voir les actualités qui leur correspondent :

L’Usine du Futur, un dispositif qui a déjà fait ses preuves

Porté par la région Nouvelle-Aquitaine depuis 2014, le programme régional Usine du Futur doit d’ici 10 ans, redonner des marges de manœuvre aux entreprises en les accompagnant dans leurs transitions numériques. A presque mi-parcours, les retours sont déjà très concluants…

Numérique et productivité, la France à la traîne ?

Malgré de nombreux efforts (deux PME françaises sur trois possèdent maintenant un site web), seulement 11 % d’entre elles utilisent des outils numériques au quotidien. Pourtant, d’autres pays européens, à l’instar de l’Allemagne, ont depuis longtemps compris l’impact positif du numérique pour les entreprises, y compris les PME. Comme le soulignait déjà Jean-Charles Ferreri, associé Monitor Deloitte et auteur d’une étude de décembre 2016 intitulée « Economie numérique : le digital, une opportunité pour les PME françaises » : « Il y a plus de 30 millions de consommateurs en ligne en France. Si les entreprises françaises captaient 97% de ces consommateurs domestiques, comme les entreprises allemandes le font, elles gagneraient 4,3 millions d’e-consommateurs additionnels. Pour les PME françaises, cela représenterait près d’1,5 million de consommateurs additionnels ».
Pour combler ce retard, la Région Nouvelle-Aquitaine mobilise ses équipes sur le terrain et accompagne financièrement les entreprises qui le souhaitent dans leur transformation numérique. Objectif : être la région leader au niveau européen dans ce domaine.

L’Usine du Futur, des chiffres qui parlent d’eux-mêmes

Les nombreux exemples parlent d’eux-mêmes. La société Safran Helicopter Engines, basée à Bordes a ainsi vu sa productivité accroître de 50% grâce à cette mutation. Autre exemple, Lectra, qui propose des solutions de découpe de matériaux souples.  Grâce à un travail de modernisation de son outil productif, elle peut aujourd’hui afficher des coûts de production inférieurs à ses concurrents chinois notamment, tout en garantissant une qualité supérieure.

Depuis la mise en place de l’Usine du Futur, 409 entreprises ont été retenues en Nouvelle-Aquitaine, dans le cadre d’Appels à Manifestation d’Intérêt (AMI). Plus de 42,5 M€ de subventions ont été engagés. Et fait remarquable, sur les 300 entreprises engagées dans le programme, 50% d’entre elles ont moins de 50 salariés et 80% ont moins de 150 salariés. Cette pluralité de bénéficiaires, on la doit à l’engagement d’Alain Rousset. En effet, dès 2015, le président de Région confirmait avoir décidé que la Région Nouvelle Aquitaine,  « allait faire en sorte de ne pas laisser le bénéfice de ce dispositif aux grands groupes seulement».
La région Nouvelle-Aquitaine a multiplié ces derniers mois les dispositifs d’accompagnements des entreprises. Ainsi, Croissance Premium doit permettre par exemple de détecter et d’accompagner 500 entreprises jugées stratégiques et à fort potentiel. Autre exemple, l’accélérateur « Up Garde » soutient quant à lui les start up du territoire.

Retrouvez la liste des entreprises déjà bénéficiaires du programme Usine du futur en cliquant ici.

Valentin Goethals
Valentin
Goethals
auteur

Valentin Goethals, est le journaliste pivot de Paroles d'Elus. Correspondant des élus, associations et partenaires, il remonte les expériences terrain et les innovations venues des territoires. Valentin est également élu local, adjoint au Maire de St Lô adjoint en charge de la stratégie et du marketing territorial.

Voir tous ses articles