Réduire

Retrouvez les actualités de vos régions

Sélectionnez les régions que vous souhaitez pour voir les actualités qui leur correspondent :

La FIRIP devient InfraNum

Nouveau nom, nouveau logo. La FIRIP, Fédération des Industriels des Réseaux d’Initiative Publique dont fait partie Orange, devient InfraNum, pour « Infrastructure Numérique ». Pour Etienne Dugas, son Président, ce changement vient « en écho à l’ADN de la fédération et à l’écosystème global qu’elle entend soutenir ».

Dans un communiqué diffusé le 21 juin dernier, la FIRIP a officialisé son changement de nom. Pour la fédération,  ce changement était devenu « plus qu’une nécessité, une évidence pour ses membres », qui ont voté à l’unanimité en faveur de l’évolution du positionnement de la fédération lors de la dernière assemblée générale, le 14 juin dernier. En effet, beaucoup de choses ont changé depuis la création de la FIRIP en 2012. Aujourd’hui, « Le Plan France Très Haut Débit est sur les rails. 95% de nos adhérents travaillent sur 100% du territoire. Nous ne pouvions donc pas garder l’acronyme RIP dans notre nom » résume Etienne Dugas, Président d’ InfraNum.

Mais changer de nom ne veut pas dire faire table rase de tout ce qui a été mis en place. Infranum souhaite en effet capitaliser sur l’ADN de la FIRIP, en continuant de favoriser le déploiement de partenariats entre acteurs publics et privés dans le but de mettre à disposition une infrastructure neutre, ouverte et mutualisée sur l’ensemble des territoires. Aujourd’hui, avec l’essor des territoires intelligents, l’enjeu est de taille. Il s’agit en effet pour l’ensemble de ses membres réunis, d’être le partenaire industriel des territoires connectés. La Fédération souhaite en effet « permettre le développement des usages sur tous les territoires, autrement dit, être le partenaire industriel de tous les territoires connectés ou à connecter ».

Comme le précise Etienne Dugas, « le rôle des collectivités en matière de numérique est en train de se transformer et de s’étendre avec l’avènement de la smart city. (…) L’infrastructure n’a de raison d’être que si les usages existent. La fédération a donc l’ambition de soutenir l’écosystème global du numérique et de faire le lien entre ces deux univers. Il s’agit de prendre le virage de la donnée avec les collectivités et cette notion dépasse désormais une approche des territoires par zones ».

En novembre dernier, lors du Salon des Maires et des Collectivités Locales, Orange avait adhéré à la fédération, souhaitant ainsi travailler davantage avec ses membres sur la stratégie de développement des réseaux d’initiative publique. En partenariat, Orange et InfraNum travaille à la mise ne place d’un fond d’investissement permettant d’anticiper et d’accompagner la forte montée en charge des sous-traitants dans les années à venir.

InfraNum rassemble aujourd’hui plus de 200 entreprises, soit près de 9000 emplois directement liés à la réalisation ou l’exploitation d’un RIP. Elle est membre du Comité Stratégique de la Filière Numérique et l’interlocuteur Industriel de la Mission France très haut débit. Un des rôles essentiels de la fédération est d’aider à la promotion des métiers du déploiement de la fibre et à la qualification de l’expertise nécessaire pour la mise en œuvre du très haut débit.

Valentin Goethals
Valentin
Goethals
auteur

Valentin Goethals, est le journaliste pivot de Paroles d'Elus. Correspondant des élus, associations et partenaires, il remonte les expériences terrain et les innovations venues des territoires. Valentin est également élu local, adjoint au Maire de St Lô adjoint en charge de la stratégie et du marketing territorial.

Voir tous ses articles