Fil d'actus

Robots et BlockChain se sont invités à Rennes

21 décembre 2017

Fort du succès des deux premières éditions, la Digital Tech conference était de retour les 7 et 8 décembre derniers à Rennes. Et le programme valait une nouvelle fois le détour.

Avec plus de 1000 participants réunis, 49 speakers et 37 partenaires, les premières éditions de cette conférence unique en son genre avaient marqué les esprits. La Métropole French Tech Rennes St Malo, organisatrice de l’événement, avait donc prévu cette année encore de mettre les petits plats dans les grands, pour ce nouvel opus conçu volontairement en marge des Transmusicales. Entrepreneurs, startupers, investisseurs et autres décideurs sont donc les bienvenues à l’Opéra de Rennes pour cet événement  dont l’objectif premier est de faire émerger les tendances numériques.

digitaltech-opera-rennes

Opéra de Rennes en 2015

En effet, après avoir abordé, lors des deux premières éditions sur l’industrie musicale, les objets connectés ou encore l’intelligence artificielle, cette édition a permis de tout connaître sur les robots mais aussi sur la Blockchain.

La Blockchain, on en parle de plus en plus mais son fonctionnement reste mystérieux pour le public. Pourtant, certains la présente déjà comme une technologie incontournable à moyen terme pour tous nos échanges. Laurence Devillers, Professeur d’intelligence artificielle à l’université Paris-Sorbonne, Andy Budd, Designer UX de renom aidant des entreprises dans leur digitalisation ou encore Primavera De Filippi faisaient partie des intervenants. Cette dernière, est chercheuse au CNRS et à Harvard. Elle est aussi membre du Global Future Council on Blockchain Technologies au Forum Économique Mondial, ainsi que la fondatrice de groupes de travail sur la neutralité du net, la responsabilité des plateformes et les technologies blockchain au sein du Forum International pour la Gouvernance d’Internet (IGF).

Et s’il était difficile pour vous de vous rendre à Rennes, pas de panique ! Rendez-vous sur le Replay, bientôt disponible en cliquant ici.

Commentaires