Fil d'actus

Région Grand-Est. Fin des manuels papiers pour les 49 lycées

04 septembre 2017

École et numérique. La transformation numérique entreprise par l’Éducation Nationale de manière importante est un véritable enjeu de société. Sur Paroles d’élus, nous essayons de vous  relayer autant que possible les exemples d’initiatives allant dans ce sens. En cette rentrée, arrêtons-nous dans la Région Grand Est, où les lycées passent au 100% numérique.

Début septembre, 49 lycées du territoire vont abandonner le traditionnel manuel scolaire version papier. Ce sont en effet 31 000 lycéens environ, qui se verront doter dès la semaine prochaine de manuels numériques via des tablettes ou ordinateur portables. Le choix a été fait par la région Grand-Est de profiter des avancées faites par les éditeurs dans ce domaine pour offrir toutes les ressources numériques mises à disposition.

Ce choix, Philippe Richert, Président de la Région Grand Est, l’explique ainsi : « Les jeunes sont l’avenir de notre Région. C’est pourquoi nous avons à coeur de mettre leur éducation et leur formation au centre de toutes nos politiques publiques. Et à l’heure du 4.0, il est nécessaire que nous, collectivités, apportions à nos élèves les moyens d’étudier en utilisant les innovations numériques de notre époque. »

Interviewé par France Bleu, Jacques Schlienger, le secrétaire académique du SNPDEN, syndicat des chefs d’établissement, précise les nouvelles possibilités : « Cela peut être un document écrit, un QCM, une vidéo que les élèves peuvent visionner chez eux.” Outre cette richesse de supports, l’objectif est également de permettre aux enseignants de pouvoir se dégager du temps afin d’accompagner davantage les élèves qui en ont besoin.

Conscient que l’achat de matériel n’était pas chose aisée pour toutes les familles, un plan d’aides aux familles dont les revenus sont inférieurs à 6.000 euros a été mis en place par la Région. Et pour limiter encore davantage ces dépenses,  un marché régional a été passé permettant aux élèves d’acquérir ces outils informatiques à des prix 45% inférieurs de ceux du marché public.

Côté manuels numériques, là encore les élèves, et surtout leurs parents sont gagnants puisqu’ils n’ont rien à dépenser pour les livres. Une économie non négligeable quand on sait que les années précédentes, l’achat des livres représenté un coût moyen de 300 € par lycéen.

Mais la multiplication du temps passés devant les tablettes et smartphones par les élèves dans le quotidien n’est pas sans poser de questions. Facteurs d’augmentation du phénomène de zapping pour les uns ou au contraire amélioration de la productivité, les avis diverges. Spécialiste de ces questions, Serge Tisseron avait répondu à nos questions dans notre dossier « L’école numérique est en marche ». Pour bien appréhender la rentrée, vous pouvez retrouver ce témoignage en cliquant ici.

Cette expérimentation menée dans les lycées de la Région Grand Est est destinée à s’étendre à l’ensemble des établissements de la région à l’horizon 2021. Le numérique au service des jeunes représente un chantier prioritaire pour la Région Grand Est qui y consacre, en 2017 près de 14 M€ : 9,56 M€ en investissement et 5,5 M€ en fonctionnement sont prévus.

Retrouvez le communiqué de presse ici.

Commentaires