Fil d'actus

Quelles sont vos priorités pour accélérer la transformation numérique de notre pays ?

26 janvier 2017

Le numérique sera-t-il au cœur des prochaines présidentielles ? Rien n’est moins sûr. Des associations professionnelles du secteur se sont donc rassemblées dans un collectif, dans le but d’interpeller les candidats sur leurs engagements en faveur du numérique.  

Elles sont neuf, regroupant chacune experts, entrepreneurs et professionnels du secteur du numérique à s’être associées en décembre 2016 dans le collectif baptisé France Numérique 2017. ACSEL, Cap Digital, FEVAD, France Digitale, Renaissance Numérique, SNJV, Syntec Numérique, Systematic Paris-Region et Tech In France souhaitent profiter de ce temps de promesses électorales de chaque campagne présidentielle pour mettre le numérique au centre des débats.
Chaque candidat recevra un questionnaire détaillé dont les réponses seront consultables sur la plateforme francenumerique2017.fr. Elles abordent différents enjeux, depuis les moyens mis en place pour financer l’innovation et la croissance du numérique à celui de l’éducation et de la formation, sans oublier celui de la réglementation ou des modèles collaboratifs. Après une phase de collecte des réponses, chaque citoyen pourra comparer les différents programme et la mise en place de débats devrait venir agrémenter la campagne.

Les technologies numériques sont aujourd’hui les moteurs de la croissance en France. Comme le souligne le collectif sur son site : “Pris au sens large, le secteur des technologies de l’information et de la communication (TIC) représentait en 2014, 5,5% du PIB et 700 000 emplois. Cette tendance est appelée à se poursuivre et les pouvoirs publics doivent aujourd’hui prendre la mesure de ces évolutions.”

Mais la révolution numérique suscite également des craintes, on observe en effet “un changement de paradigme dans le monde du travail. L’automatisation, la désintermédiation et les nouveaux schémas organisationnels propulsés par le numérique engendrent de nouvelles formes d’activité qui appellent à repenser l’organisation du travail.”

Si le terrorisme, le chômage et les questions de sécurité sont les thématiques qui inquiètent le plus les français, la transformation numérique de notre pays ne doit pas être oubliée. L’initiative de France Numérique 2017 a le mérite de remettre ce domaine au cœur des débats.

Commentaires