Fil d'actus

“Langues et numérique 2017”: Appel à projets

18 avril 2017

Convaincue que l’avenir des langues se joue aujourd’hui en grande partie sur les réseaux numériques, la Délégation générale à la langue française et aux langues de France (DGLFLF), lance la seconde édition de son appel à projets “Langues et numérique”.

Avec 110 projets reçus l’an dernier, la première édition de « Langues et numérique » a montré l’intérêt et les besoins des acteurs impliqués dans la défense de la langue française et des langues régionales. Reconduit cette année, ce dispositif garde pour objectif d’accompagner les initiatives les plus innovantes dans le domaine.
En 2016, 21 projets avaient été retenus pour “leurs rôles structurant et leurs portées nationales. Certains d’entre eux avaient pour ambition de développer de manière significative les ressources grâce à la création spécifique de corpus, dictionnaires ou bases lexicales entièrement numériques.
Ainsi, le projet “Atlas sonore des langues régionales de France”, porté par le Laboratoire d’informatique pour la mécanique et les sciences de l’ingénieur du CNRS a par exemple été accompagné l’an dernier à hauteur de 10 000€. D’autres projets, à l’instar de « La chasse aux Légendes » – Aquitaine porté par l’entreprise I can fly, proposent de nouveaux outils numériques. Cette application qui permet de faire découvrir les légendes basques a reçu 5000€ d’aide. L’appel à projets a aussi défendu des initiatives permettant de soutenir l’expression artistique. Ainsi, l’association CineSourds a pu compter sur une aide de 5000€ lui permettant de mettre en place un laboratoire lors de son Festival Clin d’œil destiné à faire découvrir la langue des signes dans toute la diversité de ses formes artistiques.

Pour cette nouvelle édition, le Secrétariat d’État chargé du numérique et de l’innovation a réitéré son soutien, ce qui permet de disposer cette année d’un budget d’accompagnement de 460 000 euros.

Pour être éligibles, les projets devront être soit “de nature technologique”,“de recherche” ou “d’industrialisation de technologies” issues de la recherche sur le français et les langues régionales de France”. Ils devront en outre répondre cette année à une ou plusieurs thématiques choisies, à savoir : web sémantique et web de données , technologies de la langue et traduction assistée ou automatique, mise en valeur de la diversité linguistique et des langues de France dans l’univers numérique, industrialisation des technologies du langage issues de la recherche, en particulier les technologies liées à l’intelligence artificielle.
Les entreprises, les associations ou les maisons d’artistes mais aussi les structures de recherche et organismes d’enseignement supérieur peuvent postuler . Par ailleurs, les candidats qui souhaitent répondre à l’appel à projets doivent préciser si l’aide demandée doit permettre d’accompagner la « conception de leur projet ». La subvention sera dans ce cas d’un montant maximum de 10 000 euros et permettra d’aider à la conception d’un projet de grande ampleur (“réalisation d’un cahier des charges pour un programme de recherche européen, réalisation d’une maquette de développement, d’une étude ou d’un prototype en vue d’une réalisation ultérieure”). L’aide peut également porter sur la « réalisation du projet ». La subvention ne pourra dans ce cas excéder le montant maximum de 60 000 euros .

Avec une aide originale et ambitieuse, l’édition 2017 de l’appel à projets “Langues et numérique” devrait sans aucun doute connaître un franc succès, signe selon l’organisateur “de l’importance des technologies et du numérique pour le développement, l’emploi et la maîtrise du français et des langues de France.” Les candidats ont jusqu’au 4 mai prochain pour postuler.

Commentaires