Fil d'actus

“Imaginer son parc”, la plateforme ludique d’e-concertation au service des collectivités territoriales

18 février 2016

Aussi ludique qu’un jeu vidéo et aussi sérieux qu’un grand projet d’urbanisme, la ville de Serris et l’EPA, l’aménageur public de Marne-la-Vallée, viennent d’inaugurer une nouvelle plateforme d’e-concertation. Grâce à elle, les citoyens peuvent laisser libre cours à leur imagination et contribuer ainsi à l’aménagement d’un futur parc urbain. Sur plus de 16 hectares, ce dernier a pour vocation de devenir d’ici peu le poumon vert du Centre Urbain du Val d’Europe dont les travaux doivent s’achever en 2025.

A l’initiative de ce projet, il y a 1001rues, une toute jeune structure montée par trois anciens du cycle d’urbanisme de Sciences Po et une ancienne AMUR(aménagement et maîtrise d’ouvrage urbaine) de l’école des ponts et chaussées. 1001rues se présente comme un AMU, comprenez par là, assistant à maîtrise d’usage, ou un AMO (assistant à maîtrise d’ouvrage) d’un nouveau type puisqu’il se concentre sur les attentes et les usages des futurs utilisateurs dans la conception des projets d’urbanisme.

Mais pour que cela puisse se faire, encore faut-il connaître les envies des citoyens. A la suite d’ateliers de concertation, menés dans le cadre de leurs études, les quatre amis font le constat que ce type de rencontre, quoique très couramment utilisé dans les collectivités territoriales, ne mobilise que très peu de profils. Les jeunes et les actifs sont en effet le plus souvent sous-représentés. Et faute de moyens, ces ateliers ne débouchent que trop rarement sur des résultats concrets. Aussi ont-ils décidés de réfléchir à un nouvel outil susceptible de développer la participation citoyenne. Après plusieurs mois de conceptualisation, la plateforme ludique “imaginer son parc” voit le jour, s’inspirant des serious game.

Image parc(1)

Dans ce jeu, tout a été pensé pour que le projet proposé à la fin par chaque internaute soit réaliste et donc exploitable par 1001rues. Pour que cet aspect soit garanti, les joueurs-citoyens disposent d’un nombre limité de crédits  et d’un espace de jeu défini. A eux d’imaginer, de sélectionner et d’organiser “leur” parc en fonction de ces deux impératifs. ils peuvent choisir parmi près de 35 aménagements possibles (chemins, espaces verts, terrain de sport partagé, mur d’escalade, labyrinthe, installation d’oeuvres, pistes cyclables, jardin partagé, théâtre en plein air,etc.) chacun ayant un coût et une surface d’implantation nécessaire imposés car comme dans la vraie vie vous devez aussi respecter un budget. Toujours dans un souci de faisabilité, toutes ces options ont préalablement été validées par la Mairie de Serris comme des hypothèses budgétairement réalisables.
Lancée à la fin du mois de janvier dernier, la plateforme recense déjà plus de 2300 visiteurs et une centaine de parcs créés. Vers la fin mars, 1001 rues établira un cahier des charges citoyen, fruit d’études qualitatives et quantitatives réalisées à partir des données récoltées.

La plateforme de 1001rues est conçue pour s’adapter aux différents besoins exprimés par les commanditaires et à la nature même des projets. Ainsi, il est possible d’imaginer un dispositif similaire pour l’aménagement d’une place, d’un quartier ou même pour l’intérieur d’un bâtiment en friche.

1001rues_12(1)

Commentaires