Fil d'actus

Hackathon #DataEnergie : la donnée au service des défis énergétiques

04 juillet 2017

Dans notre dossier consacré aux Smart Territoires, la part belle était donnée à la maîtrise des dépenses énergétiques. Contribuer à la résolution de problématiques liées à l’efficacité énergétique des territoires, c’est également tout l’enjeu du Hackathon #DataEnergie qui s’est déroulé le 28, 29 et 30 juin au Liberté Living-Lab.

Comment faire parler les données et développer des outils d’aide à la décision ? C’est le défi de cet évènement, placé sous le haut patronage du Secrétaire d’Etat en charge du numérique, Mounir Mahjoubi. Pendant 48 heures, les équipes réunies s’étaient réparties autour de 4 défis énergétiques à relever.

#DataEnergie se présente comme « un programme d’innovation ouverte (open innovation) pionnier autour de la mise en commun des données du secteur de l’énergie qui fédère transporteurs, distributeurs, acteurs publics, collectivités, startups et étudiants » et dont l’objectif est d’accélérer le codéveloppement d’outils et de nouveaux services à l’échelle des territoires.

Afin de fournir aux participants suffisamment de data, ces données qui valent de l’or, quatre grands opérateurs de réseaux d’énergie Enedis, GRDF, GRTGaz et RTE se sont associés à la mission Etalab du Secrétariat Général pour la modernisation de l’action publique, et au Commissariat Général au Développement Durable.

Les startups, développeurs, data scientists et UX designers présents ont pu se pencher sur quatre défis énergétiques : tout d’abord, celui des données énergétiques territoriales puisque les territoires sont les premiers acteurs de la transition énergétique. Ce défi vise à explorer le potentiel de ces données que ce soit par la planification énergétique, l’aménagement du territoire, la lutte contre la précarité énergétique, ou encore l’efficacité énergétique.
Autre défi, celui de la mobilité. Si les véhicules électriques, hybrides ou circulant au gaz GNV (gaz naturel pour véhicules) ont transformé le paysage de la mobilité, le travail à faire est encore énorme. Ce défi doit pouvoir permettre aux pouvoirs publics de s’outiller afin d’anticiper les besoins et répondre aux besoins de déploiement de modes de transport sans carburants traditionnels.
Troisième défi, et non des moindre, celui du développement économique des territoire. Celui-ci “vise à imaginer des modalités de partage et de valorisation de données propres à favoriser la détection d’axes de développement d’un territoire, notamment du point de vue économique.”

Enfin le dernier défi s’intéresse à l’efficacité énergétique notamment des bâtiments publics. Les équipes ont cherché par leurs solutions à sensibiliser et à accompagner les gestionnaires des bâtiments publics “sur la consommation énergétique des bâtiments qu’ils gèrent et les engager dans une démarche de réduction de cette consommation.”

Alors qui sont les grands gagnants? Résultats à retrouver très bientôt..

Commentaires