Fil d'actus

Grenoble : la Casemate revient encore plus forte !

12 mars 2018

Ce qui ne tue pas rend plus fort. Trois mois après un incendie criminel, la Casemate peut en partie ouvrir ses portes. Une bonne nouvelle pour les grenoblois qui, conscients de l’excellent travail d’acculturation numérique qui y était mené, ont soutenu spontanément les travaux.

Si rendre la culture accessible à tous est un combat de tous les jours, on se retrouve parfois face à des adversaires auxquels on ne s’attendait pas. Le 22 novembre dernier, un groupe d’ultra revendiquait l’incendie du bâtiment de la Casemate, pour dénoncer la dépendance de la société aux nouvelles technologies. Choix de lieu surprenant pour une telle revendication quand on connait le travail de lieu connu aussi sous le nom de Centre de Culture Scientifique Technique et Industrielle. Car c’est justement le manque de culture scientifique et numérique qui accroit la dépendance dans bien des domaines, pas seulement numérique. Pour Claus Habfast, Conseiller Municipal à Grenoble : « La casemate est un lieu d’apprentissage gratuit et basé sur le « faire ». Depuis toujours, il existe des lieux d’éducation complémentaire à l’éducation nationale. Il nous parait important dans une ville universitaire comme Grenoble,  que la culture numérique, en tant qu’acteur et pas seulement consommateur, soit proposer dès le plus jeune âge ».

Installée, à Grenoble, dans des bâtiments fortifiés du XIXème siècle, La Casemate, née en 1977, accueille associations, écoles, collectivités, entreprises et centres de recherches. Au centre des préoccupations de tous ces acteurs : la connaissance. Depuis 2012, ce lieu accueille aussi un dès premier FabLab de France.
Tout n’était pas gagné d’avance, mais ce nouvel outil d’apprentissage a su apprivoiser progressivement les habitants. Preuve en est, si les travaux ont pu aller aussi vite, c’est avant tout parce que les Grenoblois aiment ce lieu de partage de la culture numérique. Grâce à une campagne de crowdfunding, plus de 11 000 euros ont été collectés en seulement 24 heures et 32 000 euros, au total au bout de quelques semaines. De quoi pouvoir racheter le matériel, dont l’acquisition est souvent très onéreuse. Un FabLab temporaire a pu ainsi être aménagé au rez-de-chaussée de l’établissement grenoblois.

De nouveaux projets pour 2018 ? Non seulement le Fablab de la Casemate accueille à nouveau petits et grands, mais il propose dorénavant  un système d’Open Badges. Ce dernier permet  notamment de « valoriser l’engagement des publics, de certifier des formations, et de reconnaître des compétences formelles et informelles à des personnes qui s’engagent dans des actions entre sciences et société ».

Les Open Badges ont été mis en place en 2011 par la Fondation Mozilla. Ce système standardisé de badges numériques facilite par exemple la certification les compétences affichées sur un CV par exemple. Pour en savoir plus sur le programme et les outils proposés par la Casemate, rendez-vous directement sur leur site en cliquant ici.

Retrouvez également plus d’info sur les Fablab dans notre dossier « Redynamisons nos centres villes ». 

Commentaires