Fil d'actus

Entrechaux (84) entrevoit un avenir plus connecté

21 mars 2017

Si le combat contre les zones blanches n’est pas encore gagné, les exemples de réussite se multiplient. Dernier en date à Entrechaux, dans le Vaucluse, où les quatre opérateurs se sont associés pour répondre à l’absence de réseau.

Entrechaux est une petite commune de 1162 habitants, nichée au coeur de la Communauté de Communes Pays de Vaison Ventoux. Son centre-bourg s’est développé sur une colline qui culmine à 334 mètres d’altitude. Comme d’autres collectivités de ce type, la présence d’un réseau internet mobile suffisant se faisait attendre. Pourtant, ce dernier est devenu une condition indispensable, non seulement pour attirer de nouveaux habitants mais aussi pour maintenir la vitalité de ces territoires. Si 1% de la population vit encore aujourd’hui en France en zone blanche, la surface à couvrir représente plus de 7% de l’hexagone. D’où la complexité de la tâche.

Conscients de ces enjeux et de la nécessité d’apporter une réponse adaptée aux territoires ruraux, les opérateurs se sont fortement mobilisés dès 2015, avec l’Etat et les collectivités locales dans le programme « Zones Blanches-centres-bourgs ». D’ici mi-2017, ils auront mutualisé, comme c’est le cas à Entrechaux, l’internet mobile dans 3582 nouveaux centres-bourgs, ce qui représente un investissement de 2,3 milliards d’euros annuel. Grâce à la mise en place de sites multi-opérateurs, les habitants pourront profiter de débits théoriques de 3,6 Mb/s. Concrètement, chaque opérateur désigné comme « opérateur leader » réalise lui-même une partie de ces sites et accueille les autres opérateurs. Dans le Vaucluse, 7 communes du département bénéficient déjà de l’internet mobile mutualisé par au moins 3 opérateurs, sur les 9 qui sont concernées par le programme de résorption des zones blanches. Au niveau national, 2744 communes inscrites dans ce programme, dont 906 de montagne, pouvaient déjà en janvier 2017 profiter de l’internet mobile.

Autre exemple de la mobilisation des opérateurs, ces derniers se sont engagés en 2015 à financer, dans le cadre cette fois du programme « guichet sites stratégiques », les équipements de sites prioritaires à raison d’un objectif de 260 sites par an. Ce programme vise à apporter une couverture mobile au-delà des centres-bourgs, dans les zones de déploiements prioritaires qui en sont aujourd’hui dépourvues.

Ces différents programmes, auxquels s’ajoute également le Plan Orange Territoires Connectés, peuvent s’appuyer sur la nouvelle plateforme France Mobile, annoncée en octobre dernier et portée par l’Agence du Numérique. Les élus locaux peuvent y recenser les difficultés de couverture mobile constatées dans leur commune. La collecte et la priorisation des différentes zones à couvrir sont des éléments clés de réussite alors que nous sommes passés d’une logique de couverture de la population à une logique de couverture du territoire.

L’inauguration du site inter-opérateurs d’Entrechaux a eu lieu le 13 mars 2017 en présence de Christophe Sirugue, Secrétaire d’Etat chargé de l’Industrie, du Numérique et de l’Innovation et de Michel Combot, Directeur Général de la Fédération française de télécoms. Le Préfet de Vaucluse, Bernard Gonzalez, Jean-Marie Roussin, vice-président du Conseil départemental et chargé de l’économie et du numérique ainsi que Xavier Bernard, maire d’Entrechaux étaient présents.

Cette inauguration s’inscrit dans le cadre de l’effort sans cesse renouvelé des opérateurs en matière d’investissement dans les réseaux mobiles pour un meilleur aménagement numérique de nos territoires.

Commentaires