Fil d'actus

Notre pays a perdu une femme d’engagement

12 mai 2017

Nombreux sont ceux qui ont été bouleversés le weekend dernier en apprenant la disparition de Corinne Erhel. En 2013, elle nous avait fait la joie de nous recevoir à l’Assemblée Nationale. Retour sur le parcours “d’une femme de combat, celui de l’innovation (…) et de l’engagement.”

Députée de la 5ème circonscription des Côtes d’Armor, Corinne Erhel est devenue rapidement à l’Assemblée, une élue particulièrement en pointe sur les questions liées au numérique. Elle faisait partie de ces députés qui, conscients du triple enjeux que représente pour notre  pays à la fois le développement des infrastructures, des usages et l’innovation, ont marqué les lois et les débats autour de ces problématiques.

Diplômée de l’Institut des Hautes Etudes de Droit Rural et d’Economie Agricole (IHEDREA) avec une spécialisation en aménagement du territoire, elle a commencé son parcours professionnel au sein de la Charte Intercommunale du Trégor Rural où elle a travaillé pendant 7 ans. Puis pendant 10 ans, elle a été collaboratrice parlementaire, aux côtés d’Alain Gouriou, ancien Député-Maire de Lannion.

En 2004, elle est devenue conseillère régionale. Trois ans plus tard, comme elle l’écrit elle-même, elle a eu l’honneur d’être la première femme élue députée de la 5ème circonscription des Côtes d’Armor. Une mission que les électeurs  lui ont à nouveau confié en 2012.

Très impliquée dans la Commission de réflexion sur le droit et les libertés à l’âge du numérique, elle a cherché à enrichir les différents projets de loi importants de ce quinquennat, comme par exemple la loi sur la République Numérique. Ainsi, lors de l’élaboration de cette dernière, elle fut particulièrement attentive à ce que cette loi puisse “garantir la protection des données personnelles et du secret des affaires, tout en dessinant un cadre attractif permettant l’émergence d’offres et d’acteurs innovants.”
Elle avait par ailleurs co-écrit avec la députée Laure de La Raudière différents rapports concernant la neutralité de l’Internet et des réseaux, le développement de l’économie numérique française. Son rapport sur la loi relative à la lutte contre la fracture numérique est significatif de son engagement et de sa volonté pour que personne ne soit oublié par la révolution numérique.


Une France numérique : interview croisée Laure… par parolesdelus

Commentaires