Réduire

Retrouvez les actualités de vos régions

Sélectionnez les régions que vous souhaitez pour voir les actualités qui leur correspondent :

La commune rurale, aujourd’hui plus que jamais !

«L’Association des Maires Ruraux de France n’organise jamais son congrès à Paris mais en Ruralie ». Cette année, rendez-vous est donc donné les 22 et 23 septembre à Saint-Léger-Les-Mélèzes dans les Hautes-Alpes pour le congrès annuel de l’AMRF. L’occasion de constater la vitalité des communes rurales et leur potentiel créatif pour se développer…

Mettre le focus, le temps d’une journée, sur un territoire rural d’exception. C’est en quelque sorte la devise de l’AMRF. Chaque année, elle réunit ses membres loin de la Capitale, pour rappeler le rôle essentiel des élus, garant de la vitalité des petites communes et ne pas oublier la population qui y vit.

L’association a choisi cette année le cadre exceptionnel de Saint Léger-les-Mélèzes, petite commune de 329 habitants, à 1250 mètres d’altitude dans la vallée du Champsaur, aux portes du Parc National des Ecrins, pour accueillir Ministres et partenaires autour d’un thème fort : «  La Commune rurale, aujourd’hui plus que jamais !».

Jacques Mézard, Ministre en charge de la cohésion des territoires connait bien les territoires ruraux. Président de la communauté d’agglomération du bassin d’Aurillac pendant près de 17 ans, il a tenu ce matin a rappeler néanmoins qu’il n’était pas la « caution de ruralité » du président : « je suis la voix des territoires, je suis de ceux qui pensent qu’on a besoin de vous. Mon rôle est de porter les territoires les plus fragiles, là où le sentiment d’abandon est fort». Celui qui, comme Sénateur, s’était opposé à la loi NOTRe mais aussi à la fusion des régions était pour ainsi dire chez lui durant ce congrès. Vanik Berberian, maire depuis 30 ans et président de l’AMRF a rappelé que trop longtemps, « les élus des petites communes rurales n’ont pu que constater que la fracture entre monde urbain et rural s’agrandissait. Les règles du jeu ne favorisent pas les territoires ruraux mais vous, Monsieur le Ministre, vous connaissez la réalité des territoires ruraux, (…) vous être notre porte-parole ».

L’un des temps forts de ce congrès est consacré au numérique et au réseau mobile. Le Ministre, accompagné d’Antoine Darodes, Directeur de l’Agence du Numérique et des représentants des opérateurs ont rappelé les avancées attendues par le « New Deal » et les engagements contraignants pris pour créer 20 000 sites d’ici 5 ans. La mise en place de nouveaux outils et d’équipes projets doivent également permettre de faire remonter les difficultés sur le terrain. Lors de cette table ronde, il est aussi beaucoup question de la mutualisation des pylônes en zone blanche, indispensable pour tenir les délais de déploiement. Le temps de questions-réponses entre les élus et les opérateurs présents a permis de rappeler les attentes des territoires ruraux.

Plus que jamais, le congrès de l’AMRF montre qu’il était toujours aussi vital, pour la cohésion de notre territoire, de faire entendre les aspirations du monde rural et de ses élus qui façonnent le développement de notre pays.

Jacques Mézard, Ministre de la cohésion des territoires, Etienne Darodes, Directeur de l’Agence du Numérique et Paul Le Dantec, Directeur Aménagement du Territoire chez Orange
Valentin Goethals
Valentin
Goethals
auteur

Valentin Goethals, est le journaliste pivot de Paroles d'Elus. Correspondant des élus, associations et partenaires, il remonte les expériences terrain et les innovations venues des territoires. Valentin est également élu local, adjoint au Maire de St Lô adjoint en charge de la stratégie et du marketing territorial.

Voir tous ses articles