Fil d'actus

108 000 prises de fibre optique en Loire-Atlantique

28 avril 2017

Pour accélérer le développement de la fibre sur son territoire, le département de Loire-Atlantique a créé la régie Loire-Atlantique Numérique. Officiellement lancée ce vendredi 28 avril, elle aura pour missions la création, la mise à disposition, l’exploitation et la commercialisation du réseau de fibre optique.

Avec un investissement de près de 108 millions d’euros, cofinancé par l’Union Européenne (FEDER), l’Etat (FSN) et la région Pays de la Loire, Loire-Atlantique Numérique a pour objectif de permettre à 108 000 foyers, entreprises et services publics du département de bénéficier à terme d’un accès très haut débit grâce à la fibre. Comme d’autres collectivités avant elle depuis l’adoption par le parlement le 13 Mai 2004 du projet de loi pour la confiance dans l’économie numérique, qui permet aux collectivités territoriales d’élargir leur champ de compétences dans le domaine de l’aménagement du territoire, le Département de Loire-Atlantique a souhaité créer ce que l’on appelle un RIP, un réseaux d’initiative publique.

Ce dispositif va lui permettre de déployer un réseau FTTH (Fibre optique jusqu’au domicile) sur 52 villes moyennes, en dehors des zones déployées en fonds propres par les opérateurs privés d’ici 2022. L’aménagement numérique du territoire, les collectivités financent les objectifs de déploiement qui s’inscrivent dans le Plan France Très Haut Débit.

Suite à la mise en concurrence dans le cadre d’un marché CREM (Conception, Réalisation, Exploitation et Maintenance), Orange a été choisi pour 10 ans par le département Loire-Atlantique pour déployer la fibre optique et assurer son exploitation. L’opérateur a donc créé une société de projet locale nommée RIP 44. Les engagements ambitieux de l’opérateur pour déployer ce réseau, mais aussi le savoir faire et la performance de ce réseau ont permis à Orange de se détacher de ses concurrents. Par ailleurs, 29 emplois seront créés et 11 apprentis recrutés spécialement.

A l’occasion de la signature officielle, Philippe Grosvalet, Président du département de la Loire-Atlantique a rappelé que « le Département est là dans son rôle d’aménageur de proximité, dans une logique de solidarité. Parce que le numérique constitue un réel progrès collectif, il doit être accessible à tous. L’action du Département est indispensable pour déployer l’internet en dehors des grandes agglomérations. Pour les habitants et les territoires de Loire-Atlantique, la fibre est source de développement et de perspectives car elle permet la création de nouveaux usages et de nouveaux services. Cet investissement propulse notre département dans l’avenir ! ».

De son côté, Stéphane Richard a souligné le fait « qu’Orange a vocation à être présent auprès de l’ensemble des foyers et entreprises, tant en zone urbaine qu’en zone rurale(…) Ce nouveau contrat nous permet d’apporter progressivement la fibre dans l’ensemble du territoire : en zone AMII sur nos investissements en propre et en zone RIP en partenariat avec les collectivités. Il vient également renforcer, après les RIP de Bretagne et de Vendée notre position sur l’arc atlantique. » En effet, parallèlement à la création de ces 108 000 prises fibre, 380 000 logements sont concernés par le déploiement en zone AMII Orange en Loire-Atlantique.

Une fois mis en place, ce réseau sera accessible à tous les fournisseurs d’accès internet désireux d’offrir des services à très haut débit à leurs clients grand public, et aussi aux entreprises et services publics. Pour en savoir davantage sur le plan France THD, retrouvez ici notre dossier consacré à l’aménagement du territoire.

 Lire le dossier de presse, cliquez ici

Commentaires